lundi, octobre 18, 2021

Maxime McKen gagne une bourse nationale

Lyne Maillet et son fils Maxime. Lyne Maillet et son fils Maxime.

Chaque année, le syndicat national, National Union of Public and General Empoyees (NUPGE) – dont le Syndicat du N.-B. est membre – accorde 9 bourses qui reflètent sa poursuite de l’égalité des chances pour tous les travailleurs.
Les bourses sont disponibles aux enfants/petits-enfants et aux enfants et petits-enfants placés en famille d’accueil des 390 000 membres de NUPGE.
Le Syndicat du N.-B. est fier d’annoncer que le récipiendaire de la bourse pour les étudiants LGBTQ2 est Maxime McKen. La bourse est d’une valeur de 2 500 $. Son texte, LGBTQ2+ et les syndicats : L’importance de leur alliance, parle du rôle important que les syndicats jouent comme alliés aux personnes LGBTQ2+. En voici un extrait :
En conclusion, le soutien du syndicat est l'un des avantages les plus importants et les mieux définis qui existent pour léguer des droits et des privilèges fondamentaux à l'une de ses minorités les plus menacées. Compte tenu du taux élevé de suicide et dommage auto-infligé chez ces personnes, il est important que des organisations solidaires aussi puissantes les appuient dans le long combat pour l'égalité, que ce soit par la négociation, la création d'espaces de discussion sûrs ou des programmes éducatifs destinés aux racistes. L'espoir d'un avenir meilleur pour tous est presque garanti avec la solidarité de chacun, un syndicat pour vaincre l'inégalité et la discrimination sous toutes ses formes.
Maxime est l’enfant de Lyne Maillet, un membre de la composante des Services professionnels aux étudiants dans le système d’écoles publiques représentée par le Syndicat du N.-B.
« Le mouvement syndical est basé sur la solidarité parmi tous ses travailleurs, » dit la présidente du Syndicat du N.-B. Susie Proulx-Daigle. « La jeune génération, menée par des personnes comme Maxime, poussent pour une société plus juste et équitable. En tant que leader syndical, cela me remplit de fierté et d’espoir pour l’avenir. »