vendredi, juin 10, 2022

Juin est le mois de fierté

Photo: Tri Trinh Photo: Tri Trinh

Le Syndicat du N.-B. est fier d’appuyer et de célébrer juin comme le mois de fierté des lesbiennes, des gais, des bisexuels et des transsexuels partout.
« Nous croyons à l’équité et à l’égalité pour tous, ce qui a toujours été la caractéristique du mouvement syndical, » dit la présidente du Syndicat du N.-B. Susie Proulx-Daigle. « Nous travaillons sans relâche afin de nous assurer que les droits des travailleurs et les droits de la personne sont maintenus. Nous appuyons le mois de fierté alors qu’il honore les gains durement acquis de la communauté 2SLGBTQ+. »
Le Syndicat du N.-B. encourage ses membres à participer dans les défilés, les danses, les festivals et tous autres évènements parrainés par les organisations caritatives et les bénévoles locales pendant le mois de fierté.
Voici un retrait du site web de Fierté Fredericton Pride : Fierté Fredericton Pride ne croit pas que confiner à un seul mois les évènements et les célébrations destinés à célébrer la diversité sexuelle et de genre et à promouvoir la libération, la visibilité, la représentation et le développement de la communauté soit dans l’intérêt fondamental des communautés 2SLGBTQ+. La Fierté Fredericton Pride offre une programmation pour les personnes 2SLGBTQ+ tout au long de l'année, y compris en juin. Nous avons toujours été d'avis que plus il y a d'occasions de bâtir une communauté et de s'engager dans la Fierté, mieux c'est !
Les origines du mois de fierté remontent à une fin de semaine en juin à New York en 1969.
La nuit du 27 juin de cette année, une foule se réunit comme d’habitude au Stonewall Inn, un bar pour gais très fréquenté dans Greenwich Village de la ville de New York.
Des agents du New York Beverage Control Board et des policiers de la ville ont fait une descente dans le bar pour faire respecter une loi sur le contrôle de l'alcool qui était rarement appliquée ailleurs dans la ville. Des descentes de police dans les établissements gais étaient toutefois courantes à l’époque.
Pour la première fois, la communauté 2SLGBTQ+ s’est spontanément défendue contre le harcèlement de la police. La foule, à l'intérieur et à l'extérieur du bar, s'est mise à résister lorsque les agents ont choisi les clients à charger dans les chariots en attente. D'autres renforts de police ont été appelés alors que les personnes 2SLGBTQ+ s'unissaient dans une confrontation enragée. La nouvelle de l'affrontement s'est répandue et des foules se sont rassemblées les nuits suivantes pour protester contre les mauvais traitements infligés historiquement à la communauté.
Ces protestations ont été connues sous le nom de rébellion de Stonewall, et le soulèvement a été le facteur déclenchant du mouvement politique moderne pour la libération des 2SLGBTQ+.
Pour plus d’information sur les évènements fierté dans la province, veuillez-vous rendre au www.coneqtnb.com