mercredi, août 25, 2021

Pour bien comprendre la politique de vaccination du gouvernement

Le 19 août 2021, le gouvernement du Nouveau-Brunswick a émis une note de service concernant une nouvelle politique de vaccination pour les employés des Parties I, II, III et IV.
Depuis cette annonce, nous avons reçu plusieurs appels de membres désirant obtenir des éclaircissements et poser des questions à propos de cette politique.
Bien que certains détails de la politique n’aient pas encore été rendus publics, voici quelques clarifications concernant les informations données.
La vaccination est-elle obligatoire?
L’expression « programme de vaccination obligatoire » a été utilisée pour décrire la politique. Cependant, elle n’est pas exacte.
En fait, le gouvernement exige que tous les employés fournissent une preuve de vaccination complète – soit deux doses d’un vaccin approuvé contre la COVID-19. Cependant, si un individu ne veut pas recevoir le vaccin ou s’il a été partiellement vacciné, cet employé sera tenu de porter un masque dans son lieu de travail et devra se soumettre à des tests réguliers pour la COVID-19.
En ce qui concerne les employés actuels, cette politique ne fait pas de la vaccination une partie obligatoire de vos conditions d’emploi. Toutefois, pour les nouveaux employés, la vaccination complète contre la COVID-19 constituera une condition d’emploi, à moins d’avoir une exemption médicale à cet effet.
Qu’entend-on par tests réguliers?
Certaines spécificités de la politique n’ont pas encore été éclaircies, et ce qu’on entend exactement par « tests réguliers » en fait partie. Parmi les autres détails qui n’ont pas encore été annoncés, on trouve la date d’entrée en vigueur de la politique et le processus visant à fournir une preuve de vaccination.
Cette politique comporte-t-elle des exemptions?
La note de service envoyée au personnel par la greffière du Conseil exécutif, Cheryl Hansen, stipulait que divers détails étaient encore en discussion avec la Santé publique, incluant les exemptions médicales. Ce qui signifie que les exemptions médicales seront en place au moment de l’entrée en vigueur de la politique. Le Syndicat du Nouveau-Brunswick travaillera en collaboration avec ses membres et l’employeur pour s’assurer que les dispositions appropriées seront prises en matière d’adaptations.
Nous informerons nos membres par rapport à cette politique dès que nous obtiendrons d’autres informations. Entre-temps, si vous avez des questions, nous vous encourageons à contacter l’agent des relations de travail affecté à votre composante en téléphonant à notre bureau au (506) 458-8440, au numéro sans frais 1-800-442-4420 ou par courriel en cliquant sur le lien suivant : https://www.nbu.ca/index.php?option=com_k2&view=item&layout=item&id=3820&Itemid=673&lang=fr